the brocantist
TRIBULATIONS

#19 – La différence entre cette idée et toutes les autres … (3/5)

Dans les épisodes précédents, je vous racontais comment tout a commencé et comment un petit coup de pouce du destin a déclenché l’aventure de l’entrepreunariat pour moi.

Pour lire ou relire les épisodes précédents de cette saga, voici les liens :

Maintenant, voici la 3ème étape qui m’a fait avancer d’un pas supplémentaire.

Comme les deux premières étapes, celle-ci est également gratuite. Et comme les deux précédentes, elle n’attend que vous !

Il s’agit de … s’inspirer des autres !

Alors c’est parti : lisez, écoutez, regardez, discutez, relisez, « binge-watchez » : l’important est de s’entourer de bonnes ondes, d’histoires vécues, d’inspiration d’autres personnes qui se sont lancées avant vous et, d’ainsi pouvoir se faire un avis.

Pour ma part, mon petit garçon était encore un nouveau né et les moments de lectures étaient rares (j’avais l’impression d’avoir toujours les mains prises!) En revanche, j’écoutais énormément de musique et, c’est là que j’ai découvert la « magie du podcast » (qui est le « replay » de la radio) avec des thèmes super variés et surtout (c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui) une mine d’informations pour toute graine d’entrepreneur qui voudrait s’informer.

Voici d’ailleurs mes préférés :

1 – podcast

  • Generation XX

Siham Jibril interviewe chaque semaine une entrepreneuse. Elle revient sur son parcours, l’idée (ou les idées) qu’elle a développée(s) pour créer son entreprise et parle de tout sans tabou.

Si vous ne deviez écouter qu’un épisode?

Axelle Tessandier, fondatrice d’Axl Agency et Marcheuse 

Honnêtement, tous les épisodes sont bien mais j’ai écouté celui-ci dans la voiture en rentrant de weekend avec l’Homme Poilu et, lui aussi était captivé et le recommande.

Pour en savoir plus: https://www.generationxx.fr

  • Nouvelle Ecole

Antonin Archer a un style particulier puisqu’il ne coupe RIEN au montage, mais vraiment RIEN. C’est donc un plaisir d’écouter ses conversations comme si on y était (et il pose les questions telles qu’elles lui viennent) c’est très réaliste et décomplexant aussi. De l’inspiration en barre !

Si vous ne deviez écouter qu’un épisode? 

Morgane Sezalory, fondatrice de Sezane

Parce qu’il y a des personnes qui vous paraissent complètement inaccessibles (pour moi c’est le cas de Morgane Sezalory) et qu’en écoutant le podcast de Nouvelle Ecole (et cet épisode en particulier) j’ai réellement eu l’impression que j’écoutais une conversation comme si les interlocuteurs étaient dans mon salon. Je recommande.

 

  • the Brocantist 

Haha ! Je fais un peu de l’auto promo là mais en réalité, je suis en train de préparer la deuxième saison et je viens donc de réécouter les 7 épisodes de la première saison que j’avais enregistrés entre Janvier et Avril de l’année dernière.

Le thème? « Elles ont changé de décor pour changer de vie »

J’y interviewe, en effet, des femmes connues et inconnues qui nous racontent comment changer de décor (déménager, s’expatrier, changer de métier) a changé leur vie.

Vous voulez écouter la saison 1? 

c’est ici 

***

Une autre façon de donner de l’élan à ses projets, c’est de rencontrer des personnes : soit dans le même cas que vous, soit (et surtout d’ailleurs) des personnes qui sont passées par la même phase que vous. A savoir : vais-je oser créer mon entreprise? dans quoi? et comment ?

je me suis donc mise à m’inscrire à des conférences et voici ma petite sélection personnelle :

2 – peptalks & conférences 

  • les peptalks

« Les Peptalks sont des échanges hebdomadaires inspirants autour de thématiques d’entrepreneuriat, boostés par des personnalités audacieuses qui viennent partager avec vous leurs expériences. Jusqu’à présent offerts par la blogueuse Aurelia Delsol @JeSuisBonne, les Peptalks se structurent et s’engagent désormais pour les femmes et pour le changement qu’elles impulsent en reversant vos participations à l’association Keys, parrainée par Marlène Schiappa la Secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes, afin que cette dernière poursuive elle-même son déploiement et votre accompagnement. »

Pour le premier, j’ai eu la chance d’écouter : Sophie Trem (The Other Art of Living) et Anne Sophie Debout (Inside Closet) et mercredi j’assiste à une nouvelle édition avec Mathilde Lacombe (Aime Skincare) et Chrysoline de Gastines (Balzac Paris)

  • les clubs entrepreneurs

Vous n’êtes pas obligé(e) d’en faire partie pour pouvoir avoir accès aux débats et conférences.

J’ai notamment assisté aux Summer class de Mona de mylittleparis et en ce moment je zieute « Entreprenher » un réseau féminin qui invite chaque fois des personnalités variées. Je referais un article si je franchis le pas de l’un des clubs !

Instagram est un super outil pour essayer de dégoter les conférences et vous rendre compte qui sont les « vraies » personnes derrière les comptes Instagram impeccables et un poil culpabilisants parfois !

  • les conférences

Là encore, comme pour les podcasts, beaucoup de conférences sont retransmises en videos.

C’est le cas des TED talks et des conférences de the family

The Family : leur philosophie ? « anyone can become an entrepreneur »

Et je vous je vous conseille le très court TED talk (3min45) qui m’a pas mal servi : sur « avoir le cran, la ténacité » 

***

Dernière partie de cet article : BIEN S’ENTOURER

Et, là encore, les bonnes ondes sont très importantes et très porteuses aussi. Donc, on n’hésite pas à fréquenter (beaucoup) celles et ceux qui nous inspirent, nous encouragent et cherchent, avec nous, des solutions.

3 – les copines

J’ai eu la chance de rencontrer différentes entrepreneuses avant qu’elles ne deviennent entrepreneuses et nos conversations n’ont pas changé. C’est toujours un plaisir d’échanger avec elles.

J’avais épinglé ce petit tableau un jour sur Instagram et l’ai toujours conservé précieusement :

Voilà j’espère que ce troisième chapitre vous aura apporté un peu d’inspiration et je vous retrouve très vite pour la suite des aventures de The Brocantist !

 

Elise

No Comments

    Leave a Reply